CRISCO

Conférence CRISCO "Libres propos sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL, 2001) et d’autres documents-cadres du Conseil de l’Europe" par Jean-Claude BEACCO (Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle)


Le jeudi 2 février 2017

14 h - 16 h

Salle de documentation du laboratoire CRISCO

Résumé :

Le CECRL est un instrument de travail proposé à la communauté des professionnels de l’enseignement des langues : enseignants, formateurs de formateurs, didacticiens, responsables de programmes, inspecteurs, décideurs… Il se présente comme un référentiel c’est-à-dire comme un modèle théorique de l’enseignement/apprentissage des langues organisé de manière analytique par des ensembles de caractérisation hiérarchisé (les descripteurs). Sa diffusion et sa réception ont suscité de nombreux malentendus, voire des réactions polémiques assez infondées. On lui attribue, par exemple, la paternité d’une « nouvelle » approche des méthodologies d’enseignement dite par tâches ou actionnelle. On pense aussi volontiers que c’est un outil conçu pour construire des certifications ou des examens. On n’y voit que ses six niveaux, qui sont des niveaux de référence et non des objectifs. Ceux-ci sont d’ailleurs utilisés de manière assez vague : on parle volontiers de « niveau A1A2 » ; on oublie que ceux-ci sont définis par l’ensemble des descripteurs correspondants (et non uniquement par ceux de son chap. 4). On pourrait dire que le CECRL est victime de son succès ; il est actuellement en cours de révision Le CECRL est aussi la première formulation officielle (voir aussi Coste, Moore & Zarate, 1997 et 2009) de la finalité que le Conseil de l’Europe attribue à l’enseignement des langues : l’éducation plurilingue et interculturelle. Celle-ci y est surtout abordée sous l’angle de la diversification de l’offre scolaire en langues (chap. 8). Elle sera développée par des référentiels par langue puis, sur le plan politique et technique, par le Guide pour l’élaboration des politiques linguistiques en Europe (Beacco & Byram, 2007) . La transversalité entre les enseignements de langue, qui est une autre caractéristique de l’éducation plurilingue, est explorée dans le Guide pour le développement et la mise en œuvre de curriculums pour une éducation plurilingue et interculturelle et étendue à la littéracie « scientifique »/disciplinaire, puisque toutes les matières scolaires comportent une dimension langagière : Les dimensions linguistiques de toutes les matières scolaires : Un Guide pour l’élaboration des curriculums et pour la formation des enseignants . Ces documents issus du CECRL sont encore largement inconnus.


1 http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Cadre1_FR.asp

2 www.coe.int/competence

3 https://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Source/SourcePublications/CompetencePlurilingue09web_FR.pdf

4 http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/DNR_FR.asp

5 http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Guide_niveau2_FR.asp

6 http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/guide_curricula_FR.asp

7 http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Source/Handbook-Scol_final_FR.pdf

Documents joints


Enveloppe