CRISCO

Page personnelle

Yvonne CAZAL

Maître de Conférences


Quelques travaux

• 2015. Introduction à l’histoire de l’orthographe (Avec Gabriella Parussa), Armand Colin, coll. Cursus, 214 p.
• 2014. "De quoi orthographe est-il le nom ? Histoire des usages non savants du nom orthographe à partir de la base Frantext", LINX, 66-67, [2012], p. 153-174.
• 2012. « Drôle de corps ! Le cas de mon, ton, son cors comme substitut nominal du pronom personnel en ancien et moyen français : une grammaticalisation qui n’a pas réussi ? », Combettes B., Guillot C., Lavrentiev A., Oppermann-Marsaux E., Prévost S. (éds), Le changement en français. Etudes de linguistique diachronique, Peter Lang, Berne, coll. Sciences pour la communication 101, 87-102.
• 2010. "Franchoyson jamais parlare, car ego oubliaverunt : une représentation du bilinguisme latin/langue vulgaire dans une farce du XVe siècle, Maistre Mimin étudiant", Les situations de plurilinguisme en Europe comme objet de l’Histoire, Cahiers de la Nouvelle Europe, 11, L’Harmattan, 39-52.

• 2010. Le corps d’elle ou son corps ? Le tour le N de moi, toi, lui... de l’ancien français au français préclassique : enquête sur une disparition. Bernard Combettes et alii (dirs). Le changement en français : études de linguistique diachronique. Peter Lang. 111-128.

• 2009."Une lacune qui fait parler : quand le discours spontané sur le lexique s’exerce sur la lacune lexicale ’mère-qui-a-perdu-son-enfant’", Sentiment linguistique et discours spontanés sur le lexique, Recherches linguistiques, 30, Guy Achard-Bayle et Michelle Lecolle (dir.), Université Paul-Verlaine-Metz, 105-121.

• 2009. “Nec jam modo mater” : enquête sur une dénomination disparue pour désigner "la mère qui a perdu son enfant". Micrologus, Natura, Scienze e Società Medievali 17 : La madre = The mother. Florence : Sismel. 235-253.

• 2007. Avec Gabriella Parussa. Orthographe pour l’œil, pour l’oreille ou pour l’esprit ? Quelques réflexions sur les choix graphiques à la rime dans deux manuscrits du 15e siècle. Alexei Lavrentiev (dir.). Systèmes graphiques de manuscrits médiévaux et incunables français. Chambéry : Université de Savoie. 107-128.

• 2003. Avec Gabriella Parussa, Cinzia Pignatelli et Richard Trachsler. L’orthographe : Du manuscrit médiéval à la linguistique moderne : Grammaires du vulgaire : Normes et variations de la langue française. Médiévales 45, 99 – 117.

• 2002. Avec Dominique Moncond’huy. L’Illusion comique et Le Cid de Corneille. "Le travail du texte", Atlande, coll. Clefs concours, 99-184.

• 2000. "Le clerc, les femmes, le latin et l’obscène", Faits de l’analyse, 9, Les Pensées inconvenantes, Autrement, 67-82.

• 1998. Les voix du peuple/Verbum Dei. Le bilinguisme latin-langue vulgaire au Moyen âge, Droz, coll. Publications romanes et françaises, 223, 336 p.

Thèse

• 1996. Vox populi/Verbum Dei. Contribution à l’étude du bilinguisme latin / langue vulgaire au Moyen-Âge. Université de Paris 7. Sous la direction de Christiane Marchello-Nizia.


Enveloppe